Comment fabriquer un échafaudage

Jun 27, 2024

Ce guide est conçu pour vous fournir un processus complet de production d’échafaudages. De la sélection des bonnes matières premières à la conception et à la fabrication, en passant par l'analyse des coûts, nous présenterons chaque étape clé en détail. Que vous soyez un débutant dans la fabrication d'échafaudages ou un professionnel souhaitant améliorer le processus existant, ce guide vous fournira des références et des conseils pratiques. En suivant ces étapes, vous serez en mesure de produire des échafaudages répondant aux normes de sécurité et présentant une grande durabilité, offrant une protection solide pour divers projets d’ingénierie.


 

 

Sélection des matières premières

 

 

Sélection d'acier

 

 

L’acier est le matériau le plus couramment utilisé pour les échafaudages en raison de sa grande résistance et de sa durabilité. Choisir le bon acier peut garantir la stabilité et la sécurité de l’échafaudage.

  • Tuyau en acier : Choisissez un tuyau en acier au carbone ou en acier allié de haute qualité pour garantir qu'il n'y a pas de fissures, de rouille et d'autres défauts sur la surface du tuyau en acier. Les spécifications couramment utilisées sont de 48,3 mm de diamètre et de 3,2 mm d'épaisseur de paroi. Le tube en acier est galvanisé à chaud pour améliorer sa résistance à la corrosion.
  • Plaque d'acier : utilisée pour fabriquer des plates-formes d'échafaudage et d'autres pièces porteuses, des plaques d'acier laminées à chaud avec une surface lisse, sans bavures, des bords nets et une épaisseur de 2,0 à 3,0 mm doivent être sélectionnées.

 

 

Sélection des matériaux en aluminium

 

 

L'aluminium présente les avantages d'être léger et résistant à la corrosion et convient aux échafaudages qui nécessitent un démontage, un assemblage et un transport fréquents.

  • Profils en alliage d'aluminium : Choisissez un alliage d'aluminium à haute résistance 6061-T6 ou 6063-T5, assurez-vous que la surface du profilé est exempte de fissures, de bulles et d'autres défauts et effectuez un traitement d'anodisation pour augmenter la résistance à la corrosion et la résistance à l'usure de la surface. Les spécifications courantes des tubes en alliage d'aluminium sont de 50 mm de diamètre et de 4,0 mm d'épaisseur de paroi.

 

 

Sélection de bois

 

 

Le bois est principalement utilisé pour les échafaudages, qui offrent une surface sur laquelle les travailleurs peuvent se tenir debout et travailler.

  • Type de bois : Choisissez des bois durs comme le pin ou le chêne pour leur bonne capacité portante et leur durabilité.Assurez-vous que le bois est exempt de fissures, de piqûres d'insectes et d'autres défauts. Traitez le bois avec un agent anticorrosion pour prolonger sa durée de vie.Les dimensions courantes sont 38 mm d'épaisseur, 225 mm de largeur et la longueur peut être personnalisée selon les besoins.

 

 

Sélection des fixations et des connecteurs

 

 

Les fixations et les connecteurs sont des éléments clés pour assurer la stabilité de la structure de l'échafaudage, et il est crucial de choisir des fixations de qualité fiable.

  • Boulons et écrous : Choisissez des boulons et écrous en acier au carbone ou en acier allié d'une résistance de 8,8 ou plus et dont la surface est traitée pour éviter la rouille.
  • Broches et clips : Choisissez des broches et des clips en acier durable, de taille précise et capables de connecter étroitement les composants.

 

 

 

 

Conception et fabrication

 

 

Principes et normes de base pour la conception d'échafaudages

  • Sécurité : La conception doit être conforme aux normes et réglementations de sécurité en vigueur, telles que les exigences de l'OSHA (Occupational Safety and Health Administration) et de l'ISO (Organisation internationale de normalisation).
  • Praticité : Tenez compte de l'objectif de l'échafaudage et de l'environnement de construction, et concevez un échafaudage adapté aux différents besoins d'ingénierie.
  • Économique : dans le souci de garantir la sécurité et la praticité, optimisez la conception pour réduire le gaspillage de matériaux et le temps de traitement.

 

 

Utilisez un logiciel de CAO pour la conception d'échafaudages

  • Modélisation : Utilisez des logiciels de CAO (tels qu'AutoCAD ou SolidWorks) pour concevoir la structure et la taille de l'échafaudage en fonction de besoins spécifiques et réaliser une modélisation tridimensionnelle.
  • Analyse de simulation : Effectuer une analyse de simulation structurelle pour garantir la stabilité et la capacité portante de l'échafaudage en utilisation réelle.
  • Générer des dessins : générez des dessins techniques détaillés comprenant les dimensions, les matériaux et la séquence d'assemblage de chaque composant.

 

 

Étapes pour fabriquer un échafaudage

Le processus de fabrication d’un échafaudage nécessite une planification minutieuse et un fonctionnement précis. Voici les étapes de production détaillées :

 

1. Coupe

Préparation :

  • Selon les dessins de conception, déterminez le type et la taille du matériau à couper.
  • Vérifiez l’équipement de coupe pour vous assurer qu’il est en bon état de fonctionnement.

 

Découpe de matière :

  • Utilisez des machines de découpe électriques ou des équipements de découpe automatique pour couper des tuyaux en acier, des plaques d'acier et des matériaux en aluminium selon les exigences du dessin. Assurez-vous que la surface coupée est lisse et plate, en évitant les bavures et les bords irréguliers.

 

Norme de coupe :

  1. Tuyau en acier : diamètre 48,3 mm, épaisseur de paroi 3,2 mm, longueur coupée selon les besoins spécifiques (par exemple 2 mètres, 3 mètres, 4 mètres).
  2. Plaque d'acier : 2,0-3,0 mm d'épaisseur, découpée à la taille requise (par exemple 1 mx 2 m).
  3. Profilé en alliage d'aluminium : diamètre 50 mm, épaisseur de paroi 4,0 mm. La longueur de ce profilé est déterminée par l'application spécifique car le matériau est fourni sous forme de profilés continus pouvant être coupés sur demande (par exemple 2 mètres, 3 mètres, 4 mètres).

 

 

2. Soudage

Préparez-vous à souder :

  • Nettoyer la surface à souder de l'huile, de la graisse, de la rouille ou d'autres types d'impuretés.
  • Procurez-vous le matériel de soudage et inspectez la machine à souder, la baguette de soudage ou le fil de soudage, etc.

 

Procédure de soudage :

  • Effectuer le soudage avec soudage à l'arc ou soudage sous protection gazeuse (c'est-à-dire soudage MIG ou soudage TIG). Et pendant le soudage, il est essentiel de contrôler avec précision la température et la vitesse de soudage pour éviter toute déformation du matériau.

 

Étapes de soudage :

  • Soudage de tuyaux en acier : Selon le plan du bâtiment, positionnez le tuyau en acier, serrez-le et soudez-le autour.
  • Soudage de plaques d'acier : Lors du soudage de plaques d'acier et de tuyaux en acier, il est nécessaire de créer une structure de cadre pour garantir que le soudage est ferme.
  • Soudage d'alliages d'aluminium : lors du soudage d'alliages d'aluminium, assurez-vous d'utiliser une machine à souder spécifique à l'aluminium, cela entraînera donc un soudage lisse et sans piqûre.

Une fois le soudage terminé, des tests non destructifs (tels que des tests par ultrasons ou des tests radiographiques) sont effectués pour garantir que la soudure est exempte de fissures et de pores.

 

 

 

3. Traitement de surface

 

Galvanisation à chaud :

  • Tremper les plaques d'acier et les tubes d'acier soudés dans du zinc fondu, afin que la couche de zinc soit uniforme.
  • Pour vérifier si le revêtement de zinc est conforme à la norme et s'il est égal.

 

Traitement de la peinture :

  • Peignez d'abord l'apprêt et peignez la peinture extérieure une fois l'apprêt sec.
  • Assurez-vous que la peinture antirouille est uniforme et ne contient ni trous ni bulles.

 

Anodisation :

 

  • Les caractéristiques de surface (y compris la résistance à la corrosion et la résistance à l’usure) de l’aluminium peuvent être améliorées grâce à l’anodisation.

 

  • Processus d'anodisation :

 

  1. Plongez les matériaux en aluminium dans une solution électrolytique et laissez la réaction électrolytique déposer un film d'oxyde sur la surface.
  2. Contrôlez l’épaisseur et l’uniformité du film d’oxyde déposé en faisant varier le timing et la densité de courant.

 

 

Préservation du bois de construction :

 

  • Plongez le bois dans un agent de préservation, en vous assurant que le liquide imprègne uniformément le bois.
  • Séchez le bois pour vous assurer que tout le corps de la pièce a été exposé au conservateur et que tout l'excès d'humidité a été éliminé.

 

 

 

4. Assemblage

 

 

Pré-assemblage :

 

  • Pré-assemblez l'échafaudage dans l'ordre indiqué sur le dessin.

 

Étape:

 

  1. Assemblage de pièces de tubes d'acier et de plaques d'acier selon l'ordre des dessins en boulons, écrous et goupilles.
  2. Assurez-vous que toutes ces connexions sont sécurisées et stables, et qu’il n’y a aucun jeu.

 

 

En ce qui concerne la structure de l'échafaudage :

 

  • Vérifiez toute la structure de l’échafaudage pour vous assurer de sa stabilité et de sa capacité portante.

 

Contrôle du contenu :

 

  1. Confirmez que les connexions sont sécurisées.
  2. Confirmez que les dimensions de chaque composant sont conformes aux exigences de conception.

 

 

Essai d'assemblage d'essai et test de charge :

 

  • Effectuer un essai d’assemblage de l’échafaudage dans le cadre d’une simulation de son utilisation réelle.

 

Test de chargement:

 

  1. Appliquez la charge nominale à l'échafaudage pour étudier sa déformation et son état porteur.
  2. Assurez-vous que sous la charge nominale, l'échafaudage n'est pas anormal et qu'il est structurellement stable.

 

 

 

QC

 

 

Pour garantir le respect de normes élevées pour chaque maillon de l’échafaudage, il faut avoir un niveau strict de contrôle de qualité. En ayant un processus d'inspection strict, la sécurité et la longévité des échafaudages seront garanties, ce qui garantit la sécurité des travailleurs sur le chantier de construction.

 

1. Établir des normes d’inspection de qualité : Établir des normes de qualité pour les matières premières et la production. Définissez le contenu de la composition du matériau, l'écart de taille géométrique, la qualité du soudage, etc.

 

2. Établir des points de contrôle qualité : mettre en place un point de contrôle d’inspection à chaque étape de la production. Définition des points clés de qualité dans des processus spécifiques, tels que la résistance du soudage et la taille de la couche de résistance à la corrosion.

 

3. Former les inspecteurs qualité : mettre en œuvre une formation pour les inspecteurs et effectuer régulièrement des tests.

 

4. Surveillez la qualité du soudage et la résistance structurelle : l'inspection visuelle et les tests non destructifs, ainsi que les défauts de soudure, peuvent être détectés par détection par ultrasons ou par rayons X.

 

5. Vérifiez régulièrement les matières premières et les produits finis : vérifiez la composition des matières premières et les propriétés mécaniques. Le produit final doit vérifier la taille, la forme, le traitement de surface et la précision de l'installation.

 

6. Autres mesures de contrôle de la qualité : Entretenir les équipements de production. Mettre en place un système de traçabilité qualité. Recueillez les commentaires des clients et améliorez les produits.


 

 

 

Analyse de coût

 

 

Une analyse détaillée du coût de production des échafaudages est la clé pour fixer un prix raisonnable et contrôler les coûts de production. L'analyse des coûts couvre toutes les dépenses, depuis l'approvisionnement en matières premières jusqu'à la production et la fabrication, aidant ainsi les fabricants à prendre des décisions rentables.

 

Coûts des matières premières :

 

  • Acier : les tuyaux en acier coûtent environ 50 yuans par mètre, les plaques d'acier coûtent environ 120 yuans par mètre carré.
  • Aluminium : environ 100 yuans par mètre.
  • Bois : environ 80 yuans par mètre carré après traitement anti-corrosion.

 

 

Coûts de traitement et de fabrication :

 

  • Découpe et soudage : la dépréciation des équipements et la consommation d'énergie sont d'environ 30 yuans par heure, et les salaires des soudeurs sont d'environ 50 yuans par heure.
  • Traitement de surface : la galvanisation à chaud coûte environ 30 yuans par mètre carré, la peinture est d'environ 20 yuans par mètre carré et l'anodisation est d'environ 50 yuans par mètre carré.

 

 

D'autres coûts:

 

  • Les coûts de main-d'œuvre
  • Amortissement des équipements et des installations
  • Coûts indirects

 

 

Les informations pertinentes

 

Fabriquer un échafaudage Dly à faible coût -- YOUTUBE

Échafaudage simple fait maison -- BELLE CONSTRUCTION DE MAISON

Le logiciel de conception d'échafaudage ultime -- PLAN D'ÉCHAFAUDAGE

 

 

 

FAQ

 

Qu'est-ce qui est utilisé pour fabriquer un échafaudage ?

  • La plupart des types d'échafaudages sont fabriqués en aluminium ou en acier, l'acier étant plus courant et l'aluminium plus pratique.

 

Quel est l’objectif principal des échafaudages ?

  • L'échafaudage est une plate-forme de support temporaire qui fournit un soutien et un accès aux travailleurs et aux matériaux.

 

Pourquoi les gens utilisent-ils des échafaudages ?

  • Les échafaudages permettent non seulement aux travailleurs d’atteindre des hauteurs plus élevées, mais ils offrent également une meilleure position pour travailler sur les murs, les plafonds, les espaces extérieurs et les fenêtres.

 

Besoin d'aide? Discute avec nous

Laisser un message
Si vous êtes intéressé par nos produits et souhaitez en savoir plus, veuillez laisser un message ici, nous vous répondrons dès que possible.
soumettre
CONTACTEZ-NOUS #
+86 -19924226648

Nos horaires

Lundi 21/11 - Mer 23/11 : 9h - 20h
Jeu. 24/11 : fermé - Joyeux Thanksgiving !
Vendredi 25/11 : 8h00 - 22h00
Sam 26/11 - Dim 27/11 : 10h - 21h
(toutes les heures sont l'heure de l'Est)

maison

Des produits

whatsApp

contact